Are You Ready to Quit Facebook?

Spread the love
(Last Updated On: November 7, 2020)

Je quitte Fecalbook pour la seconde et dernière fois.

 

Cette plateforme est devenue comme Tweeter: un cesspool d’avis divergents ou personne ne s’écoute, et ou la légitimité ne s’exprime que par le nombre de followers. Même leurs dirigeants en interdisent l’accès a leurs enfants !

Cette plateforme a également pris parti contre des idées politiques impopulaires dans le monde-bulle de la Silicon Valley, un cesspool de gauchistes autoritaires.

George Floyd was a convict, why bother so much?
George Floyd was a convict, why bother so much?

Vous allez me dire, oh mais c’est juste une plateforme d’expression libre, on en fait ce que l’on veut ! C’est le peuple qui décide à la fin, non ? Et bien non.

Facebook pratique le shadowbanning et la censure pour polir les contenus et adhérer au Politiquement Correct / PC culture. Le but étant bien sûr de plaire aux annonceurs publicitaires et d’être rentable. Facebook est un business, ce n’est pas une plateforme d’expression. Si vous ne pouvez pas vous y exprimer parce que votre tête ne leur revient pas (Alex Jones), ou que vos contenus sont juges dangereux, alors ça n’a rien à voir avec la liberté.

facebook employees are so high that they brag about shadowbanning
facebook employees are so high that they brag about shadowbanning

Mais alors, à quoi sert Fecalbook? 6 ans de pratique m’ont appris ceci :

  • Partage de conneries : humour plat, astroturfing, rants, fake news, SJW et féminisme
  • Partage d’idées : personne ne réagit jamais sauf si ça va dans le sens des républicains
  • Partage de partages : partagez ça ou le ciel vous tombera sur la tête. Amen.
  • Je cherche encore

Pour résumer, Fecalbook a pris le relai des emails que l’on s’échangeait encore en 2008, durant l’Age d’or de pptalacon.com : vidéos de cul et autre blagues choquantes s’échangeaient non-stop surtout dans l’IT. Je prenais vraiment mon pied à l’époque et attendait ces emails avec impatience chaque jour. Sauf que grâce à la censure de ces plateformes « gratuites », ces contenus échangés sont devenus plats, creux, voir nuisibles (information overload).

 

En outre, il n’y a qu’un pouce bleu. Pas de pouce rouge a l’envers. Vous êtes obliges d’aimer. Rien de peut vous déplaire. Comme remodelage de conscience il n’y a pas mieux.

dislike

Facebook et Tweeter nuisent au partage des idées, surtout celles que les dirigeants considèrent “sujettes à controverse”. Et ne me parlez pas des alternatives comme Parler, à la fin de la journée, il faudra rentabiliser et donc censurer pour plaire aux annonceurs. C’est écrit dans leur modèle économique du freemium : un marketing business model qui veut dire « c’est gratuit ».

Si le produit est gratuit, le produit c’est vous.

 

Je répète, Facebook n’est pas une démocratie. Facebook, c’est la Chine communiste de Mao. On vous propose des contenus qui vous plaisent en permanence, et on vous cache tout ce qui pourrait vous déplaire. On sait tout de vous, et on vous encourage si vos idées vont dans le sens de l’agenda des dirigeants. C’est tout sauf un modèle de vie en société. Facebook, c’est 1984.

Communist China social Credit Score

Le résultat de cette censure et de ce filtre personnalisé est que vous vivez dans une bulle, ou seuls les contenus estampillés PC, et en accord avec vos idées, vous seront proposés. C’est encore plus flagrant sur Google et Youtube. Comme en Chine, vous serez exclu de la société (ban) si vous dépassez les limites informelles fixées par les gourous qui la dirigent.

 

Pire encore, un social media c’est impersonnel et ça contribue à l’isolement. Example : quand je partage des vidéos ou des informations qui me touchent avec certains d’entre vous sur Facebook, vous ne voyez pas immédiatement que c’est juste entre vous et moi. Du coup vous ne lisez pas. De mon point de vue, c’est comme si je vous envoyais des sms auxquels vous ne répondiez pas. Je suis donc obligé de vous taguer et ça prend du temps. J’aurai aussi vite fait de vous envoyer un vrai sms ?

Pas grand-chose à dire sur la publicité présente en permanence sur ces plateformes, car je ne la vois jamais. Je surf sur Firefox avec l’add-on uBblock Origin. Absolument aucune pub même sur Youtube. Et puis ça fait partie du modèle économique donc il faut savoir ce que l’on veut dans la vie.

 

Je suis d’accord pour payer $2/mo si ça élimine les pubs et la censure. Et vous ?

 

Sources glanées au hasard avec DuckDuckGo :

 

 

 

 

Team Cook

Self-taught IT guy, and Communist slayer for the past 40 years. Who controls the information, controls the future.

0 0 votes
Article Rating
Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x